lundi 17 mars 2014

Terre d'hiver


Elle s’est endormie paisiblement.
Son dos se soulève régulièrement,
au rythme de sa respiration.
Elle s’est recouverte d’un duvet blanc.
Sa brume nous empêche de regarder à l’extérieur,
nous oblige à nous tourner vers l’intérieur.
Elle offre de la chaleur à ceux qui savent s’arrêter
et regarder en profondeur.
Elle se blottit dans ce temps de repos et de silence.
Elle sourit car elle sait que tout est parfait.

Aucun commentaire:

Sieste sur l'eau et papillon